Comment préparer efficacement votre retour en France ?

Vous êtes un expatrié souhaitant devenir un impatrié ? Cela veut dire que vous souhaitez revenir au pays. Le retour en France peut être long entre les formalités à réaliser et le temps d’adaptation à votre arrivée. Pour commencer, renseignez-vous sur les démarches administratives à réaliser ainsi que les documents à réunir. Vous trouverez les informations vous permettant d’entamer votre projet de retourner en France.

Que devez-vous faire dans le pays d’expatriation ?

Votre retour en France doit être réalisé le plus tôt possible, voire au moins 6 mois à l’avance, pour réaliser toutes les démarches nécessaires. En effet, elles sont nombreuses à commencer par contacter le plus tôt possible l’ambassade ou le consulat. En effet, vous devez mettre à jour les registres d’état civil et faire une demande pour le changement de résidence. Il est aussi nécessaire de restituer la carte d’immatriculation consulaire.

En parallèle : Aide à domicile à Hénon Beaumont : le meilleur allié pour une tranquillité d’esprit absolue

Vous devez aussi vous renseigner sur les formalités fiscales et douanières sur place, surtout si vous emportez des œuvres d’art, entre autres. N’oubliez pas non plus de résilier tous les contrats à votre nom :

  • Téléphonie ;
  • Connexion internet ;
  • Location d’habitation.

Il en est de même pour les comptes bancaires et l’envoi de vos courriers. En même temps, vous pouvez commencer par trouver des informations pour le travail et vos droits en matière de chômage. Sachez que le portage salarial peut aussi faciliter votre retour en France. Vous pouvez, par exemple, visiter cette page pour en savoir plus sur cette option de plus en plus populaire.

Dans le meme genre : Quelle approche pour l’adoption d’une politique de zéro papier dans les administrations publiques ?

Qu’avez-vous à faire en France ?

Vous aurez aussi à effectuer de nombreuses démarches à votre retour en France ou même avant. Vous pouvez, notamment, vous renseigner auprès de la Sécurité sociale pour déterminer vos droits en matière de profession et de fiscalité. De là, vous obtenez des informations vous permettant de mieux avancer dans votre projet de déménagement.

Si vous n’avez pas de maison à votre nom, vous devez aussi chercher, à l’avance, un logement à acheter ou à louer pour avoir un toit dès votre arrivée. Dans le cas où vous emmenez un véhicule, il est aussi indispensable de l’immatriculer pour faciliter sa circulation en France. Pour votre emploi, vous pouvez travailler en tant qu’indépendant en portage salarial ou rejoindre une entreprise selon vos plans.

Qu’en est-il du cas des familles souhaitant retourner en France ?

Durant 5 ans ou plus, votre situation a plus de chances d’évoluer. Si vous vous êtes marié dans le lieu d’expatriation, vous avez la possibilité d’amener votre famille avec vous lors de votre retour en France. Cependant, vous devez vous assurer que votre femme et vos enfants soient ajoutés sur les registres d’état civil.

Si tout est déjà en règle, pensez à la scolarité des enfants. Récupérez les documents attestant leur scolarité. Ensuite, cherchez un établissement pouvant les accueillir en France. Vous devez vous y prendre à l’avance pour que vos enfants puissent reprendre leurs études à l’arrivée dans le pays.

Quels documents avoir à votre retour ?

Vous devez posséder un certain nombre de documents pour faciliter les transitions à venir et votre retour en France. Pour vous, en tant qu’adulte, il est nécessaire d’avoir toutes les fiches de paie, une trace des contrats et des certificats de travail. Réunissez également tous les documents relatifs aux déclarations d’impôts, à la santé et aux cotisations payées par vos soins.

Pour votre famille, les enfants ont, surtout, besoin de passeports, de certificats de scolarité, de bulletins de notes et des actes de naissance. N’oubliez pas non plus l’acte de mariage pour attester la légalité de votre situation matrimoniale.